Logement

Stratégie d’investissement immobilier : comment viser la bonne ?

Par Jennifer Globe Trotter, le février 5, 2021 — 4 minutes de lecture

Dans le domaine de l’immobilier, il existe 04 types de biens que vous pouvez acquérir : parking, appartement, maison et immeuble, le plus important est donc de savoir quel bien est le plus intéressant pour vous et qui convient le plus à vos besoins ? Quelle serait aussi la meilleure stratégie immobilière quand on débute dans l’immobilier ? pour répondre à ces questions et bien d’autres, nous avons établi pour vous un guide vous permettant de vous lancer dans cet investissement suivant une bonne stratégie.

Identification des objectifs personnels

Budget, rentabilité, rapidité etc. plusieurs paramètres doivent être pris en considération avant de s’engager dans l’investissement immobilier, parmi ces objectifs, on peut citer :

  • Elargir le patrimoine et les biens de famille ;
  • créer une source de gain loin du statut salarié avec un cash-flow mensuel important ;
  • réhabiliter des logements pour offrir les meilleures conditions d’habitation.
 patrimoine immobilier
 patrimoine immobilier

Après avoir déterminé la valeur ajoutée que ce projet peut apporter pour vous, il faudrait fixer votre objectif de temps et les délais de rentabilité de votre investissement. Sur ce point, il faut savoir qu’un projet tracé à long terme présente un niveau de risque inferieur à celui sur lequel un gain rapide est attendu. Les délais de réalisation de votre investissement dépendent de votre profil, votre situation financière ainsi que de vos objectifs.

Trouver une bonne affaire

Si vous êtes débutant, il est important de visiter plusieurs biens immobiliers afin d’avoir un étalonnage du coût d’investissement, avant de dénicher le bon plan qui vous convient selon votre budget, par la suite, vous pouvez même visiter des biens qui dépassent votre balance et d’essayer de négocier leurs coûts, et n’hésitez surtout pas à proposer des offres en dessous du prix du marché, vous pouvez vous retrouver avec des vendeurs qui sont dans le besoin de vendre et peuvent accepter votre proposition.

A lire aussi :  Loi Pinel : jusqu'à quand en profiter ?

Obtention d’un crédit immobilier

Et cela, en présentant votre dossier dans plusieurs banques. A cette étape, il faut savoir que vous êtes probablement face à un refus de quelques banques, mais vous pouvez également avoir des avis favorables de certaines, à ce stade, et après réception des offres des banques qui ont accepté votre dossier, il est important de faire un comparatif de ces différentes propositions afin de déterminer la bonne offre qui vous convient le plus.

Après la validation de la banque, et l’obtention des fonds nécessaires, il ne vous reste plus qu’à effectuer votre achat en passant par un notaire.

Vous êtes maintenant propriétaire, et après ?

Il est possible que le bien que vous venez d’acheter nécessite des travaux de rénovation, pour ce, il serait préférable de demander plusieurs devis et n’hésitez pas à visiter des chantiers déjà réalisés par les prestataires contactés afin d’évaluer la qualité de leurs finitions.

Evaluation des risques de l’investissement immobilier

Après la détermination de votre stratégie ainsi que l’échéance du projet, et puisqu’il s’agit d’un investissement à capital non garanti, il est impératif d’avancer en toute vigilance et de s’informer sur tous les risques possibles de rencontrer pour s’engager en toute sécurité.

En effet, les biens immobiliers avec une rentabilité importante présentent, bien évidemment, un niveau de risque élevé. La détermination et l’évaluation des risques probables dans cet investissement sont résumés comme suit :

Vacance locative

Elle désigne la période qui sépare le déménagement du locataire actuel et la réception du nouveau, une période de « latence » redoutée par les propriétaires de l’immobilier puisqu’il sont obligés de payer toutes les charges générées sans avoir une source de gain durant cette période.

A lire aussi :  calcul loyer loi Pinel : quelle est la formule utilisée ?

Impayés de loyer

Parmi les problèmes rencontrés dans ce domaine, nous avons le retard de paiement des loyers, ceci engendrera le cumul de vos charges et frais que vous devez effectuer par vos propres revenus, votre épargne ou vos autres investissements.

Dégradation de l’état du logement

Suite au départ d’un locataire, il est fort possible que vous soyez face à des frais de réaménagement importants afin de remettre en état votre bien rapidement pour ensuite le louer de nouveau.

Afin d’éviter les risques de retard de paiement ou la détérioration de votre bien, il est important de bien choisir votre locataire qui doit posséder des revenus stables, et surtout établir une assurance contre ces risques.

Jennifer Globe Trotter

Après avoir rédigé de nombreux articles pour des sites spécialisés sur les voyages et le tourisme, j'ai décidé de partager mon expertise avec ma communauté francophone. Au plaisir d'avoir vos retours.